Mais comment fait-elle ?

chanel-the-naked-bag

Encore un ?!

C’est pas possible elle en achète combien par semaine ?

Là, on parle de sacs à main, sous entendu de luxe, et la fille que vous jalousez intérieurement n’a pourtant pas épousé un émir ou un financier détourneur professionnel de millions. La semaine dernière c’était un Gaucho, cette semaine c’est un Muse pour la journée et un 2.55 lamé pour le soir. Ca commence à devenir inquiétant vu que vous avez le même salaire et que votre copine continue à se nourrir normalement. Mais est-ce vraiment  une amie ? Apparemment non, sinon elle vous aurait déjà donné son secret.

 

Pas la peine de vous faire mariner plus longtemps, je vais vous dire comment elle fait. En ce moment fleurissent sur la toile une multitude de sites de location de sacs à main, à la semaine, au mois, voire à la journée. Il suffit d’aller s’inscrire sur sacdunjour.com, sacdeluxe.fr ou encore feelchic.fr, pour ne citer que les premiers sites affichés sur Google, et on les trouve tous : Prada, Dior, Vuitton, Burberry, Gucci, Gérard Darel, Zadig&Voltaire… Aux Etats-Unis c’est la folie, comme pour acheter un Birkin ou un Kelly chez Hermès, il faut s’inscrire sur des listes d’attente !

 

On comprend facilement l’engouement pour ces sites de location. Toute bonne adepte de la mode se doit de porter le dernier it-bag de la saison, malheureusement on ne peut pas faire comme Victoria Beckham et tous les acheter. Plusieurs solutions : soit on les vole, soit on en choisit un mais du coup on renonce à tous les autres (ah non pas ça !), soit on les loue. Dans ce sens, le site américain bagborroworsteal.com à bien compris les névroses refoulées d’une accro du it-bag.

 

En plus, faut reconnaitre que certains sacs, à défaut d’être magnifiques, ne sont ab-so-lu-ment pas pratiques, mais ça on s’en rend compte souvent trop tard, aveuglé dans le magasin par l’idée de faire encore mieux que Kate Moss avec le Coco Cabas au bras. C’est l’occasion de les essayer avant de passer à l’achat définitif si coup de cœur ou si vous êtes sûre que, de toutes façons, le sac de vos rêves sera définitivement un classique, vous le sentez.

Bien sûr ça ne remplacera jamais le sentiment de complète satisfaction qu’on éprouve à l’idée de posséder rien que pour soi un Galliera ou un Marcello, mais c’est un début quand on veut épater la galerie.

 

Le plus dur, finalement, c’est de le rendre une fois le délai échu. Cruelle séparation, loin des yeux loin du cœur, mais n’est-ce pas la plus belle façon de maintenir le désir intense ?

 

Flo.

Publicités

Une réflexion sur “Mais comment fait-elle ?

  1. Flo dit :

    omg ! j’ai vu le film Sex and The City hier soir et ils parlent de bagborroworsteal ! ça confirme bien le phénomène !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s