Does Madrid do fashion ?

n763276423_663793_8433

On met toujours en compétition Londres et Paris pour le titre de capitale européenne de la mode. Pourtant, les plus gros business se trouvent en Italie, et à Milan, plus particulièrement. Mais certains défendent de villes montantes comme Stockholm, ventant les mérites des Fashionistas nordiques. Et Madrid dans tout ça ? Petite moyenne…

Economie 9/10

Zara, Massimo Dutti, Mango, Bershka, Stradivarius, toutes des marques espagnoles qui, étant déjà à la base des marques à bas prix, sont à Madrid du prêt-à-porter cadeau. En plus, les espagnols profitent d’exclusivité européenne, et d’un taux d’implantation de Zara dans sa capitale aussi impressionnant que le nombre de bars par habitants (1 bar pour 10 habitants dans la capitale espagnole). Mais ce qui vous fera craquer les filles, ce sont les chaussures. Madrid compte un nombre incalculable de boutiques de chaussure, dont une grande partie se trouve dans le quartier gay, Chueca. Ces boutiques, tenues par des gays, vous offre un label esthétique (les gays choisissent les chaussures mieux que personne) pour un prix dérisoire. En voyant ces prix, on se demanderait presque si les espagnols ont seulement une idée de ce que le mot inflation (inflacion en espagnol, pour ceux qui voudrait aller vérifier) peut signifier.

Originalité 8/10

A Madrid, tu peux tout oser. Envie de porter des lunettes de vue alors que tes yeux fonctionnent à la perfection, seul le H&M de Madrid t’offre la possibilité d’acheter des fausses lunettes. Envie de chaussure à poids ? à carrés ? à rayures ? Des boutiques t’offrent certains modèles de ballerines déclinées en 45 motifs différents. Envie de faire sortir ton côté vilaine fille : Mala Mujer. Ton côté hippie : Desigual. Ton côté flashy : Stradivarius. Difficile de définir ton style tant la diversité y est forte et pour un peu que tu trainerais autour du rastro le dimanche matin, tu pourrais y trouver des pièces vintage dont tu n’oserais rêver comme cette veste Adidas fripée ou ce tee shirt marin pour te la jouer le Mâle de JPG. Pour couronner le tout, Madrid collectionne les « mercado Fuencarral » (traduction marché Fuencarral), avec pour slogan « on déteste les centres commerciaux ». Le concept ? Un mini centre commercial (bah, il avait pas dit qu’ils détestaient ça ?) où tu pourras trouver tout ce qu’un centre commercial n’a pas : boutique de piercings, boutique de casquette de squatteurs, boutique de vintage militaire, boutique de bijoux fantaisies etc.

Qualité 5.5/10

La mode cheap est rarement une mode de qualité. L’Espagne confirme ce théorème.

Potentiel luxe 1/10

La plus grosse blague de Madrid c’est sa boutique Louis Vuitton. Lors de mon séjour à Madrid j’ai voulu évaluer le potentiel luxe de la ville mais, le luxe n’ayant pas l’attrait qu’il représente en France, j’ai voulu relever le niveau espagnol en me rendant à la boutique Louis Vuitton du quartier chic de Madrid. Je m’attendais à une pièce d’architecture de grande qualité, je me suis retrouver devant la banale vitrine d’une boutique minuscule. La comparaison avec le bâtiment des Champs Elysées serait, pour le coup, totalement déplacé vu qu’à Madrid, on ne vient même pas vous ouvrir la porte. Et loin d’avoir grandi dans l’Upper East Side de New York, je prétends quand même à un minimum de considération quand je suis sur le point de dépenser plus de 400 euros dans de la maroquinerie.

Style général 0/10

Aïe aïe aïe. C’est le coup de grâce pour Madrid. Là où les capitales européennes citées plus haut frôleraient les 9 sur 10, Madrid se prend l’uppercut qui la met KO. En effet, la mode et Madrid, ça fait 4. Bien que possédant un potentiel réel, la population espagnole semble totalement hermétique à toutes formes de mode et le meilleur moyen de nous différencier des autochtones est vraiment le style vestimentaire. Petit tableau de ce qu’il se fait le plus à Madrid : Dreads, Tatouages, piercings. La Carrie Bradshaw madrilène s’habillerait en baggy, elle aurait une longue dread et un bandeau dégueulasse dans les cheveux, un joint à la main et serait surement une transsexuelle avec des seins trop hauts. Bref, c’est le zéro pointé pour Madrid.

Moyenne générale : 5.875/10

On a frôlé le rattrapage. On aurait presque envie d’encourager les madrilènes mais le style général de la ville est éliminatoire. Prédominance des villes du Nord confirmée.

On vous conseil le mercado Fuencarral, calle Fuencarral, Chueca, le quartier gay, pour les chaussures, la calle libertad pour ses boutiques tendances légèrement hip hop, le centre commercial de Principe Pio, pourquoi pas.

On vous déconseille le top shop de Sol, trop décevant, le shopping sur Gran Via un samedi après midi.

Gary.

2 réflexions sur “Does Madrid do fashion ?

  1. Kartoon dit :

    Article clair et pertinent. Une objectivité de none qui aurait pu jouer dans un Sister Act. Mais dis nous Gary tu ne veux pas être rédac’ mode chez Vogue tu es sur ?

    Bravo (avec l’accent italien) pour le Blog.

    J’arrête là les jets de roses sans épine (pour une fois). Je jette sur mes épaules tout sauf une doudoune…une écharpe 70-cachemire et 30-soie par exemple pour une virée au pays d’Anna Wintour.

    Kartoon*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s