Dior, Dunes et Merveilles

John Galliano a pris l’habitude de nous faire voyager dans chacun de ses défilés, que ce soit dans le temps et l’Histoire ou dans des contrées éloignées et exotiques.
Pour la présentation de la collection prêt-à-porter Automne/Hiver 2009-2010, ce sont les contes des 1001 nuits et les mystères de l’Orient qui ont charmés le directeur artistique de Christian Dior. Le podium est d’abord foulé par des tailleurs volumisants, avec jupes boules et manches gonflées. Les manteaux sont bordés de fourrure et nous renvoient dans les steppes mongoles et asiatiques.
manteaux & fourrures
Vestes manches et coiffes en fourrure

Puis, place aux sarouels fluides et aux robes tuniques rebrodées de perles brillantes. Si Shéhérazade était aux premiers rangs elle aurait adoré ! En parlant de front-row d’ailleurs, on a pu y voir Charlize Theron, Eva Green ou encore Milla Jovovich, pour ne citer qu’elles.

Le harem est de sortie

Des tuniques brodées, des sarouels fluides

Pour ce qui est des couleurs, si la dominante majeure est grise, on aura remarqué le bleu nuit, le violet (bien installé depuis la saison dernière), le rose (oui oui, même l’hiver prochain !) et le rouge. Les motifs et imprimés des tissus sont fidèles à l’esprit des pays aux charmeurs de serpents et danseuses du ventre avec le fameux motif cachemire, des chevrons et des fleurs géométriques.

montage-cd-pap-fw-09-10-tailleurs-gris-argent

Tailleurs argent et veste à col croisé

Le sac de la collection n’est autre qu’une version rééditée du Lady Dior, qui, on le sait, a été baptisé ainsi en hommage à feu Lady Di. Pourrait-on faire un rapprochement entre sa liaison avec l’égyptien  Dodi Al-Fayed avant son accident et l’inspiration orientale du défilé ? C’est peu être exagéré. N’extrapolons pas.

zoom sacs et accessoires CD F/W09-10

Les sacs & accessoires du défilé

On pourra retenir que les tops savent s’amuser avec les photographes au bout du podium, et ça, ça fait sourire. Le rythme effréné de la musique leur donnait une démarche endiablée et sexy.

Mr Galliano, qui nous réserve toujours la surprise de son apparition, s’est montré en bon dandy qu’il est vêtu d’une veste noire respectant l’air et le volume du défilé, avec des talons rouges royaux et une queue de cheval pour coiffure.

John Galliano, chaussure et robe en volume

Le royal John, une chaussure et une robe en volume

L’accessoire en plus ? Une touche de parfum. Dune, de Dior bien sûr !  Et parce qu’on l’aime, on en vaporise plein son tapis (volant) et aussi son dromadaire !

Crédit photos : Vogue.com

Flo.

Une réflexion sur “Dior, Dunes et Merveilles

  1. Flo dit :

    L’auteur a failli oublier de remercier Laura G. et Camille G. pour leur précieuse aide dans l’écriture de cet article ! J’ai eu chaud !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s