Chapeau melon et bottes de cuir, avant-dernière signature de JPG chez Hermès

Oui, je suis en deuil ! Jean-Paul quitte la direction artistique d’Hermès après 7 ans pour céder sa place à Christophe Lemaire et se consacrer à « ses projets personnels ». Notons que le récent décès de Jean-Louis Dumas peut avoir joué dans cette affaire de divorce.

J’hésite encore à faire une grève de la faim devant le 24,Faubourg mais en attendant petite rétrospective sur un grand nom de la couture. On se souvient encore des corsets en cuir des cavalières Hermès et des silhouettes masculines portant le kilt avec brio.

Jean-Paul Gaultier à la fin du défilé Hermès automne-hiver 2011.

Retour sur une collection automne-hiver plus Hermès que jamais.

L'essence de la maison représentée dans toute sa splendeur.

Dans ce clin d’œil évident à la célèbre série TV, Gaultier montre sa capacité à manier l’ADN d’Hermès et son héritage.

On y retrouve l’art de la coupe masculin-féminin, une élégance en toute sobriété, le cuir dans toute sa splendeur. Pas une seule faute de goût au tableau, que des classiques à la valeur éternelle, à l’image de la maison des Dumas. Véritable catalogue des tendances de l’hiver prochain, JPG revisite les essentiels dans cette collection à l’instar de la mini esprit sixties et du jean ici en croco vernis noir.

Le cuir fait l'unanimité, les silhouettes se veulent gracieusement masculines et le orange Hermès prend des teintes mandarines.

Une collection haute couture bluffante.

Gaultier le dit bien, s’il se retire de la maison, c’est pour se consacrer à ses projets personnels. Et quels projets ! L’artiste a encore beaucoup à offrir et sa dernière collection témoigne de l’ampleur de son savoir-faire.

L’idée énoncée à Anna Wintour : représenter un prince de chaque région du monde avec un mix de toutes les cultures.

D'Acapulco à l'Amazonie en passant par les régions Aztèques, JPG nous offre un voyage autour du monde en 24 minutes.

Le résultat : des silhouettes qui défient toutes frontières, une féminité libre qui joue avec imprimés berbères, sombreros mexicains revisités, accents incas, sarouels modernisés, marinières et trenchs militaires. Un vrai fashion meeting où se confrontent les régions du monde avec des mannequins en conquistadors dignes de ce nom.

Alors Oui JPG continuera de nous faire rêver malgré tout (non, je ne dramatise pas !) et espérons que le potentiel de Christophe Lemaire sera à la hauteur.

Julie B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s