#Tudo Bem

  

          Concilier  stylisme et entrepreneuriat social, c’est le projet fou réalisé par l’association ModaFusion qui a inauguré la Casa Geração Vidigal, une école de mode gratuite  pour les jeunes des communautés de  Rio de Janeiro, au Brésil.

Ce projet fondé et mené par Nadine Gonzalez et Andrea Fasanello, s’inscrit dans un projet social mis en place depuis 7 ans, dans une des favelas de la ville qui profite pleinement de l’expansion économique et médiatique  du pays. La finalité du projet est de permettre à des jeunes défavorisés, issus de communautés, de se construire professionnellement et de s’émanciper économiquement. Aussi la mode y est un tremplin pour l’insertion professionnelle des jeunes des communautés de Rio de Janeiro.   

Tudo Bem, projet de l’association étudiante Unis-Terre à KEDGE Business School Marseille, est le relais de ModaFusion et de la Casa Geração en France

MedinMode est partie à la rencontre de Benjamin, leur chef de projet !

 

moda

  • Quel est l’objectif de votre  projet ?

Notre objectif est d’assurer l’autonomisation financière de la Casa Geracão Vidigal, école de mode inaugurée en 2013 par l’association ModaFusion. Cette association a été créée par Nadine Gonzales et Andrea Fasanello : présidente de ModaFusion et directrice de l’école.

  • Peux-tu nous donner quelques exemples de ce que vous faites concrètement à Tudo Bem ?

Nous effectuons des actions ici à Marseille et sur place à Rio. Par exemple, le pôle partenariat de Tudo Bem a deux rôles distincts :
– Démarcher des entreprises prêtes à réaliser des collections avec la Casa Geração Vidigal. Nous avons même proposé à Kallistos (ndlr : association textile de KEDGE Business School Marseille) de réaliser et commercialiser une collection en co-branding
– Démarcher des boutiques  marseillaises pour qu’elles commercialisent les créations de la Casa Geração Vidigal, réaliser des pop up stores par exemple comme le magasin Alternatif où des acteurs de l’économie sociale et solidaire viennent déposer leurs articles ; On s’y donne rendez-vous donc le 6 mai prochain de 14h à 22h !!

392420_264137720372236_1503540969_n

Le pôle fondation nous permet de récolter des fonds en participant à des concours  de fondation de grandes entreprises comme la Société Générale.
Ou encore le pole évènementiel organise des évènements à but lucratif pour récolter des fonds comme les goûters, les soirées, les repas (Repas Brésilien le 12 Avril notez bien !!!) et dernièrement nous avons décidé d’organiser une Nuit de la Mode Ethique.

Cette année nous avons été financés pour la 2ème fois par une campagne de crowdfunding qui a très bien fonctionné grâce au travail du pôle communication, les contacts avec certains médias (Made In Marseille, le Petit journal Brésil, les Vigies, l’Express via Kedge Massilia Press). Ce pôle  très important car il nous permet d’assurer la notoriété et la visibilité de ModaFusion et de la Casa Geração.

579663_267481833371158_921473566_n

  • Pourquoi as-tu choisi de t’investir dans cette aventure ?

Bien avant de rejoindre l’école, j’avais déjà en prépa l’intention de rejoindre un projet associatif et humanitaire. Mon intérêt s’est donc porté sur Tudo Bem ce qui m’a permis, en plus de rejoindre un projet de solidarité internationale,ainsi qu’avoir  une première expérience dans le domaine de l’entrepreneuriat. De plus, le Brésil est un pays très intéressant du fait de son exotisme, mais également un pays prometteur à l’économie florissante.

  • De quelle manière t’investis-tu dans ce projet ?

En tant que chef de projet ma mission est de fédérer une équipe de 15 personnes, animer nos réunions, être le lien avec Unis terre qui est la plus grande association de développement solidaire et durable en France et… gérer le coté administratif !

  • Quelle expérience en lien avec l’association aimerais-tu nous faire partager

Chaque été, la nouvelle équipe se rend sur place pour une mission d’un mois ; lorsque mon équipe s’y est rendue l’année dernière, la Casa Geração Vidigal était bien établie. Notre mission était d’établir des stratégies commerciales afin de booster les ventes des collections, donner des cours de français aux étudiants, réfléchir au lancement de l‘école de photo Casa Geração Cidade de Deus, aider à organiser le Festival Encantado (ndlr : un festival solidaire de musique) ainsi qu’un concours d’innovation sociale sur les femmes (la création d’un salon de coiffure solidaire, la réalisation de draps pour anticiper les éboulements dans les favelas).

  • Quel chemin a été parcouru depuis la création de votre association et
    quels sont vos projets futurs ?

Tudo Bem existe depuis 2006. Entre 2006 et 2012 nous étions partenaires  de la crèche collective « Nucleo Esperanza » ; le but était alors de soutenir le fonctionnement de cette crèche en contribuant au frais. En 2012 la crèche a été nationalisée par l’Etat brésilien, marquant la réussite de notre projet, à savoir l’autonomie financière.
Au cours de l’été 2012 a eu lieu la rencontre avec Nadine Gonzalez qui s’est poursuivie par un partenariat avec ModaFusion et la décision de lancer l’école la Casa Geração Vidigal.

Prochainement, nous aimerions mettre en place un système de parrainage afin de financer les études des étudiants de la Casa Geração Vidigal.10403629_840889402651288_2017853532068704591_n11102771_857611787645716_8725741250778540502_n

  • Peux-tu nous dire un mot sur la révolte des stylistes qui a eu lieu début Mars ?

Les mannequins et stylistes de la Casa Geração Vidigal  ont vu la Fashion Rio, ainsi que leurs défilés, annulés à cause d’un manque de financement de la part de l’Etat. En réponse à cela ils ont organisé leur propre défilé dans les rues d’Ipanema pour protester et présenter leurs collections. ,

  • Avez-vous rencontré des difficultés face aux préjugés de la vie dans les Favelas ?
    Non pas du tout. Il y a de plus en plus une prise de conscience de la part des entreprises RSE Ces dernières n’hésitent plus à s’investir dans ce type d’actions pour promouvoir la RSE (ndlr : Responsabilité Sociétale des Entreprises). De plus, Tudo Bem est un projet de bonne ambition qui a un réel impact social.
  • Un mot pour la fin ?

A quand une collaboration MiM – Tudo Bem ?!tudo bem

NB:  N’oubliez pas demain ( 14/04 ) Hall B ,  Défilé éthique Tudo Bem / Mim / Kalistos / Canon de l’espérence.

 

Publié dans: Actu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s