Le bon plan marseillais de la semaine

Soyons honnêtes, quand il fait 40°c, nos choix de chaussures diminuent considérablement. Retenons en trois : spartiates, espadrilles et tongs. Mais cet été, MedinMode vous met en garde. Point d’allure chic et facile en cédant à l’appel de la bonne vieille paire d’Havaïnas. Allure camping assurée.

Le remède ? Nos chères espadrilles, symbole du farniente vintage, des vacances sur la côte basque ou à St Trop’. Certes, on n’a pas les orteils au grand air, mais niveau confort c’est imbattable et toujours smart. Le nec plus ultra : les assortir à sa tenue ou jouer le color block.

Pour cela, MedinMode a la solution, locale, authentique et pas chère : filez à la maison Empereur, entre rue de Rome et Canebière, pour découvrir un bazar à l’ancienne, qui en plus de faire voyager dans le temps, propose un choix de plus de 14 coloris d’espadrilles, dans toutes les pointures. Fantaisie bobo ultra-coûteuse ? Que nenni. 7.9 euros la paire, 25 euros les 4. De quoi apporter un de fantaisie tradi au look short en jean – t shirt blanc. La maison propose des couleurs à tomber, du framboise au vert gazon en passant par le bleu pétrole et le gris souris. Un petit goût de dolce vita.

Maison Empereur, 4 rue Récolettes 13001 Marseille

Le chignon banane, so rock’n roll

Le soir, c’est parfois le casse tête de trouver une coiffure qui en jette sans avoir l’air trop apprêtée. Une bonne solution résolument rock’n roll : le chignon banane. Hérité des années 50 et bien ébouriffé par la suite, ce chignon se suffit à lui même. Avec un simple jean-tee shirt blanc, on joue les filles sophistiquées sans trop en faire. Avec un bustier noir et des ballerines c’est l’allure rock et vintage assurée !

L’autre grand avantage du chignon banane ? Il lorgne plus du côté du rock intello que les clous et les jean déchirés. En 2011, on préfère, c’est moins ado !

Le chignon du shooting a été réalisé par notre partenaire coiffure, le salon Cartier à Marseille. Pour tenter de le faire chez soi, on crêpe, on laque, on enroule la moitié inférieure de la chevelure sur elle même et on fixe avec des épingles, et on forme une coque sur le dessus de la tête avec le reste. On laque bien pour que tout tienne !

Merci au salon Cartier.

Le color block

Cet été, on ne mise pas sur la discrétion. Au contraire, on cherche même à se faire remarquer dans une nuit sans lune. La couleur est la tendance incontournable de l’été 2011, sauf que vous la porterez façon color-block. Qu’est ce que cette nouvelle appellation dans le jargon modeux ? Rien de plus simple, le color-block consiste à associer des blocks de couleurs de manière improbable. C’est le moment d’oser !

Gucci mise sur l’association vert-violet-orange quand Jil Sander travaille notamment sur le tandem choc bleu-rouge.

Vous pourrez également jouer le color-block façon mono-block. Il s’agira de choisir une tenue monochrome : une jupe longue mixée avec un tee-shirt blanc par exemple chez Jil Sander.  Si vous l’osez, tentez le tailleur monochrome comme chez Prada, associé à un accessoire choc. Si vous craignez le fashion faux-pas, misez sur l’orange, c’est LA couleur indispensable de la saison. Enfin, chez Miu Miu, on casse le côté mono-block rouge de la robe avec une ceinture jaune.

Encore une autre façon d’utiliser le color-block : le camaïeu. Si vous voulez rester sage, vous pourrez vous amuser à décliner vos tenues en différentes teintes de jaune comme Giambattista Valli ou de rose comme Loewe ou encore Lanvin.

Vous pourrez évidemment mixer les différents indispensables de l’été : la couleur et la jupe longue.

Shazia Dewany

Bird Song

Vous rappelez-vous du défilé du Phare 2011 qui s’est déroulé à Euromed ? Nous y avions rencontré My-Linh, la créatrice de la toute jeune griffe marseillaise Bird Song. Cette semaine, nous avons récidivé en réalisant un shooting d’une partie de sa collection printemps-été dans le quartier du Panier.

Des matières raffinées, des broderies, du cuir, un esprit bohème et urbain… les créations Bird Song sont d’un raffinement très abouti mais restent malgré tout simples et d’un confort inouï. Le mix parfait pour l’été.

Alors il ne reste plus qu’à foncer chez Oogie, cours Julien, ou sur l’e-shop. Vous trouverez également la liste des points de vente sur le site.